Le lac majeur

Le lac majeur

Baveno, dans le Piémont

Août 2017. Nous quittons le Haut Adige sans trop de regret, direction le lac Majeur (Lago Maggiore) pour quelques jours. Nous avons choisi un camping à Baveno sur la rive ouest du lac, à quelques kilomètres de Stresa,  à proximité des îles Borromées. Le camping promettait une vue sur le lac, ce qui n'est pas tout à fait inexact si l'on se contente d'une petite fenêtre entre deux haies. Mais pour le reste, le camping, bien qu'un peu éloigné du lac, est tout à fait satisfaisant et le prix est correct pour la région.

Camping Piano Grande +39032328232 Via Quaranta, 1028831 Baveno Italiealdolella@libero.it

Baveno est un lieu agréable pour se promener, la vue sur les îles borromées est magnifique. En revanche, ce n'est pas l'idéal pour ceux qui veulent se baigner dans les eaux (fraîches) du lac. 

Le lendemain de notre arrivée, nous faisons le premier incontournable : la visite de l'archipel (au départ de Baveno ou de Stresa). Les bateaux font la navette entre les îles que l'on peut visiter facilement. 

Le temps reste incertain, partagé entre la grisaille et les rayons de soleil qui parviennent à percer. Première étape : l'isola dei Pescari (l'île des Pêcheurs), pittoresque village de...pêcheurs, comme son nom l'indique! L'île est petite et se découvre assez rapidement en parcourant les ruelles étroites bordées des maisons traditionnelles .

Deuxième étape : Isola Bella. C'est la plus connue des îles Borromées. L'île est entièrement occupée par un palais et un jardin, conçus pour évoquer la forme d'un navire avec le palais à la proue et les jardins à la poupe. On se promène dans les quelques ruelles derrière le palais puis aux bords du lac pour profiter de la vue sur le lac, et sur l'Isola dei Pescatori.

Troisième étape : Isola Madre, la plus grande de l'archipel. Propriété de la famille Borromée, elle est entièrement occupée par un jardin botanique à l'anglaise et un palais. Malheureusement, je n'ai aucun souvenir de cette visite, et pas de photo non plus?!! 


Le lendemain, petite excursion en hauteur : nous prenons le téléphérique (départ de Stresa) pour le Mont Mottarone (1491 m), située entre le lac Majeur et le lac d'Orta. La montée dure une vingtaine de minutes. Les points de vue sur le lac Majeur, sur Orta et les Alpes sont grandioses. Nous redescendons à pied, avec une halte au hameau d'Alpino, pour visiter le jardin botanique. La balade est magnifique, mais attention, la descente à pied est très longue, à ne pas faire avec des enfants petits.


Le troisième jour nous allons visiter l'ermitage de Santa Caterina del Sasso (Sainte Catherine du Rocher), situé sur la rive Est du lac Majeur en Lombardie, presque en face de Stresa. L'ermitage, abandonné au 20ème siècle, est accroché à la falaise, creusé dans la roche directement au-dessus du lac. Le site comprend plusieurs bâtiments, dont les plus importants sont les deux couvents et l'église. La visite est gratuite. C'est un lieu magnifique qui mérite qu'on s'y attarde.

Plus d'infos sur https://www.santacaterinadelsasso.com/


Stresa est la ville la plus connue et la plus touristique du lac Majeur.  Des personnages célèbres y ont séjourné  (Stendhal, Dickens, Chateaubriand, Hemingway, des rois, des princes). De grandes villas ont été construites sur les bords du lac, ainsi que de grands hôtels de luxe tels que le Grand Hôtel des îles Borromées, le Bristol, et d'autres établissements renommés qui attirent une clientèle très aisée. 

Nous avons fait d'autres balades autour du lac, à Cannero, à Arona ( connue pour sa statue de 23,50 mètres de haut de San Carlo Borromeo, édifiée au 17è siècle), à Cannobio. Nous avons également découvert le bellini à Stresa, devenu un classique!

Le Bellini est un cocktail à base de Prosecco ou de champagne et de purée de pêches blanches, boisson emblématique de Venise, où il a été inventé au Harry's Bar en hommage au peintre vénitien Giovanni Bellini .

Retour en France sous une pluie diluvienne en passant par le col du Simplon (Suisse). Après les grands classiques "Capri c'est fini" pour Capri, "Laisse les gondoles à Venise" pour...oui, c'est ça, pour Venise! , nous entonnons gaiement (?) "Il neige sur le lac majeur" de Mort Shuman (et là je vous parle d'un temps que les moins de vingt ans, etc, etc). Quel final pour ce séjour globalement humide! ;-)