Chroniques Siciliennes, photographies de Letizia Battaglia et Franco Zecchin

08/09/2018

Tout l'objet du travail de Letizia Battaglia n'est pas de montrer la Sicile lumineuse, bleue, dorée par le soleil que l'on aime. La Sicile n'est pas seulement une merveille naturelle, c'est aussi une terre de deuils, d'assassinats, de misère. Ces photos datent des années 70 et 80, et traduisent l'ambiance misérable de Palerme à cette époque. Depuis, la ville a changé, elle ne tue plus autant, elle a embelli. Mais la mafia existe toujours, sous d'autres formes. Les photos de Letizia Battaglia et de Franco Zecchin sont un témoignage poignant d'une ville en détresse.