Saline dello Stagnone

De Trapani à Agrigento

La Sicile africaine, suite...

28 juillet 2017. Il est temps de quitter Trapani pour descendre un peu plus au sud. Nous quittons Angela et Massimo pour un B&B à Agrigento par la route du sel. Nous longeons la réserve naturelle des marais salants de Trapani et Paceco (Riserva naturale integrale Saline di Trapani e Paceco) entre Trapani et Marsala et nous nous arrêtons visiter le musée. La balade en bateau, avec possibilité de débarquer sur l'île de Mozia, permet de voir les salines sous d'autres angles, ce qui est parfait pour photographier. Le moulin (site du musée) est parfaitement rénové, la visite est instructive, il ne faut pas hésiter à prendre le temps de visionner le film documentaire (en français, à la demande) pour comprendre le processus de l'extraction du sel. Nous n'avons pas pu nous promener dans les salines car fermées entre 12h et 14H (sans aucune indication, bien sûr). Dommage. Le cadre est magnifique, les couleurs sont superbes, et le ciel d'un bleu fantastique fait ressortir la blancheur des tas de sel facilement assimilables à de la neige miroitant au soleil .

Réserve naturelle des marais salants de Trapani et Paceco
Réserve naturelle des marais salants de Trapani et Paceco

La Réserve a été instituée en 1995 pour protéger une des dernières zones humides encore présentes dans l'ouest de la Sicile. Elle est sous la protection du WWF Italie. Sous son impulsion et celle du Consorzio Sale Natura quelques salins perpétuent encore la tradition du sel récolté à la main selon une méthode artisanale millénaire. Toujours en collaboration avec des organismes locaux et le WWF, une série de programmes pour la valorisation et la restauration originale des nombreux moulins à vent présents sur le site est en place. 

Cliquez pour agrandir

Nous poursuivons notre chemin jusqu'à Marsala, bien connue pour sa production de vin, où nous faisons une halte. Nous avons en tête le goût excellent du Marsala aux amandes, et comptons bien goûter sur place et ramener quelques bouteilles en France. Nous pique-niquons en bord de mer, dans un parc, à quelques pas du centro storico. Le parking est gratuit, ce qui est à noter. Nous sommes bien seuls, sans doute est-ce dû à l'heure et à la chaleur. Même dans la vieille ville, il y a peu de mouvement. Nous trouvons quand même de quoi ramener quelques bouteilles du crû. Mais nous ne nous attardons pas trop car la route est longue jusqu'à Agrigento.

Nous atteignons Agrigento en fin d'aprés-midi. Sans GPS, point de salut! Parking (payant) à proximité du B&B Kolymbetra, accueil sympa et situation idéale tout proche de la vieille ville.

B&B Kolymbetra Via Curreri 1, 92100 Agrigente, Italie

Aussitôt installés, et après une bonne douche réparatrice, nous repartons en vadrouille dans le centro storico, histoire de trouver un restau pour se poser un peu. La vieille ville est très vivante, très animée, avec beaucoup de restaurants, de bars, nous assistons même à un concert qui rassemble les habitants.