Capri et la baie de Sorrento

Capri et la baie de Sorrento

Troisième étape (suite) : Capri et la baie de Sorrento, en Campanie

Août 2005. Vous avez sans doute remarqué que lorsque vous dites "Capri", on vous répond "C'est fini". Et la tête d'Hervé Villard s'impose à vous! A croire que cette chanson ne mourra jamais. Capri, c'est 3 km de large sur 6 km de long, et 10 km de superficie de beauté à l'état pur. Nous n'y sommes restés qu'une journée. Emmenés par un ferry sur une mer très agitée, nous avons, pour la plupart d'entre nous, eu quelques nausées avant d'arriver. Un bataillon de japonais vomissant pendant les 25 minutes de traversée dans les sacs mis à disposition par l'équipage, ce n'est pas très glamour, mais je  situe le décor!  

Capri, c'est un écrin posé sur la mer. L'île a toujours séduit les puissants, de l'Antiquité à nos jours. Des empereurs romains y ont séjourné (Auguste, Tibère), puis au fil des siècles, les écrivains, les peintres (Gide, Picasso, Cocteau, Wilde), sans oublier la jet set avec sa horde de paparazzis. Nous n'avons rien vu de tout ça, même pas trouvé la villa de Harrison Ford! 

Nous avions choisi Sorrento pour prendre le ferry. Nous ne savions pas encore que la conduite était anarchique, dangereuse, infernale et que traverser chaque village de la baie sans encombre relevait du miracle. Finalement nous arrivons en vie à l'embarcadère!

Nous débarquons à Marina Grande et commençons notre périple sur l'île. Nous grimpons jusqu'à la Piazza Umberto I et suivons le chemin indiqué : belvedere Cannone, d'où on a une vue fantastique sur les Faraglioni, le Rocher des Sirènes, la Chartreuse, les Jardins d'Auguste et la Grotte des Fougères. Capri, c'est le luxe : dans les ruelles, cachées dans des recoins, on trouve même des Fiat 500 déguisées en Ferrari !

Nous n'avons pas assez de temps pour explorer l'île alors nous restons un moment au belvédère. Malgré les hordes de touristes qui se concentrent tous aux mêmes endroits, nous parvenons facilement à rester à l'écart des foules. Nous redescendons tranquillement Piazza Umberto I, visitons quelques magasins de souvenirs et nous reprenons le bateau pour Sorrento. Cette fois, la traversée est nettement moins houleuse.

Capri est une merveille, une des destinations touristiques les plus réputées au monde. Cette réputation n'est pas usurpée tellement la beauté naturelle de cette île est extraordinaire.