Agrigento

Agrigento

Perchée en haut d'une colline, sur la côte sud-ouest de la Sicile, Agrigento possède un magnifique "centro storico".

30 juillet 2017. Dimanche matin dans les rues de la vieille ville d'Agrigento : nous sommes seuls ou presque! Nous partons en promenade dans la cité médiévale, à travers les ruelles étroites et parfois difficiles d'accès (impossible de circuler avec un engin à moteur ou même un vélo). Nous prenons notre temps pour découvrir les églises, les palais, les riches demeures visiblement laissées à l'abandon. L'architecture est variée, les cultures qui s'y sont succédées ayant laissé leur empreinte. Nous déambulons au hasard, visitons l'église médiévale de Santa Maria dei Greci, puis atteignons la cathédrale d'où la vue sur la ville, sur la mer et sur les terres est grandiose. Edifiée vers la fin du XI ème siècle, style d'origine arabe-normand, elle témoignage de différentes expressions artistiques et cultures. Pendant la balade nous rencontrons un ancien, d'humeur bavarde et chaleureuse, qui nous donne des infos sur la ville, et qui s'intéresse à notre provenance. Du coup, il nous raconte ses souvenirs de jeunesse et nous nous quittons sur une note cordiale.

Cliquer pour agrandir

Même si Agrigento est l'un des sites touristiques les plus visités de Sicile, les restaurants sont presque vides en ce chaud dimanche de juillet. Bien sûr, toutes les salles sont désertées, tout le monde mange en terrasse et prend son temps.

Après la pause "repas", nous partons en bord de mer, à Lido Rossello, d'où nous pouvons admirer la Scala dei Turchi. Nous attendons tranquillement la fin de journée pour profiter des couleurs somptueuses d'un coucher de soleil sur la falaise de craie. Un promontoire le long de la route nous permet de bénéficier d'un splendide festival de couleurs qui s'étend du rose au mauve. C'est magique. 

Cliquer pour agrandir

C'est notre dernière soirée à Agrigento, nous reprenons la route le lendemain pour Acireale, dans la Sicile Ionienne

Cliquer pour agrandir